La rotonde ferroviaire de Montabon

Dav_bus vous raconte

Connaisseur du patrimoine sarthois, j’aime parcourir notre beau département à la recherche de trésors architecturaux. Et étant amateur d’urbex et d’archéologie ferroviaire, j’ai exploré bon nombre d’anciennes lignes ferroviaires désaffectées, souvent envahies par la végétation. D’ailleurs récemment, j’ai fait découvrir à ma complice Viviane, l’une de ces lignes dans le sud-Sarthe, un tronçon de l’ancienne ligne Etat Paris-Chartres-Bordeaux, et qui ne sert plus que pour un trafic fret réduit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et sur cette même ligne, à la sortie de la gare de Château-du-Loir, se trouve une ancienne rotonde ferroviaire que j’ai eu la chance d’explorer plusieurs fois de suite il y a de nombreuses années.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Construite en 1890, cette rotonde était un composant important de la ligne Paris-Chartres-Bordeaux du réseau de l’Etat. Abandonné en 1954, le site est resté ainsi jusqu’en 2009, livré aux pillages et aux dégradations. Cette même année, un particulier l’acquiert, le sauvant ainsi de la destruction programmée par la SNCF. L’association RFVL (Rotonde Ferroviaire de la Vallée du Loir) est créée à la suite, et le site est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques en 2010.

Pour la petite histoire, la gare de Château-du-Loir et la rotonde ont servi de décors pour des scènes du film « La bataille du rail », de René Clément (1946)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur un site de 10 000 m², le bâtiment semi-circulaire de 2 500 m² comporte 10 voies intérieures desservies par un pont tournant de 24m raccordé au réseau SNCF. Aujourd’hui le site de la rotonde est l’un des seuls en France à présenter une configuration aussi proche de l’état d’origine et ayant gardé son pont tournant en état de marche.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’association RFVL envisage de valoriser ce lieu en développant un programme d’aménagement intégrant la rénovation du bâtiment, la création d’un musée sur l’histoire et le patrimoine ferroviaire comprenant des matériels roulants, des outillages. Mais également l’organisation d’activités culturelles et la circulation de vélorails et d’un train touristique sur une ligne de 15km au départ de la rotonde.

Une armée de 120 adhérents bénévoles réalise plus de 5 000 heures/an de travaux sur le site, lui redonnant progressivement son lustre d’antan.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

La série de photos illustrant cet article a été réalisée en mai 2009, témoignant de l’état d’abandon à ce moment-là du site depuis plusieurs décennies. Le temps semblait comme s’être arrêté depuis les années 50, ce qui donnait au lieu un charme certain, une âme…

Le blog de l’association RFVL : http://rfvl.over-blog.com/

 

Un commentaire sur “La rotonde ferroviaire de Montabon

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour
    On en a parlé récemment au 20 heures.
    Lors des journées du Patrimoine, il serait question d’une loterie. Pas loin de 200 lieux « oubliés » qui mériteraient rénovation et réhabilitation. Une petite partie sera choisie et sera réhabilitée (une « loterie »).
    Cette rotonde ferroviaire fait partie des nombreuses participations.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :