Le JAD de Béner

Charlie H. vous explique 

Le déménagement du Leclerc des Fontenelles et l’installation d’une zone commerciale avec un Ikea à Béner, tout le monde en Sarthe a déjà entendu parlé de ce projet. Cela fait déjà quelques années que cette idée est venu germer dans la tête des principaux concernés et de la municipalité. Mais c’était sans compter le désaccord d’une association locale qui fait face à ce projet depuis le tout début.

32

Son nom, “Les Riverains et Amis de Béner” qui a lancé un collectif durant le mois de janvier 2015 avec 15 personnes. Aujourd’hui l’association compte 270 adhérents et s’occupe d’user de tous les recours possibles devant la justice afin d’annuler ce projet qu’ils jugent inutile et dangereux. Ils ont installé depuis le début un jardin partagé sur l’entrée de la zone qui devrait ainsi se retrouver bétonnée et se rassemblent souvent pour s’occuper de cette terre remplie de bons légumes qu’ils appellent JAD pour Jardin A Défendre.

La première chose évidente sur ce projet c’est la nuisance pour les habitants de Béner. En effet le trafic augmenterait sérieusement dans la zone et des maisons qui sont en campagne aujourd’hui se retrouveraient demain en pleine zone commerciale.

La deuxième chose concerne l’effet dévastateur sur l’environnement. Ce projet grignoterait encore plus la campagne qui n’aurait définitivement plus sa place dans Béner. L’Huisne qui se trouve en contre-bas s’exposerait à une pollution massive de toute la zone. Un secteur bétonné de plus augmenterait considérablement les risques d’inondation et dans ce cas de pollution et de problème de santé pour les habitants.

La troisième chose concerne la nécessité d’un tel projet. A première vue, la création d’une nouvelle zone commerciale ne pourrait être que bénéfique pour la création d’emplois. Sur le court terme on peut concéder cet argument, mais à moyen terme cela ne tient plus du tout. En effet tout le monde connait l’agressivité commerciale de l’enseigne Ikea. Alinéa qui se trouve plus au nord dans la zone du Parc Manceau est déjà en difficulté et a réduit de moitié sa surface de vente : l’arrivée d’un nouveau concurrent comme celui-ci ne sera en rien bon pour l’emploi de tout le secteur de l’ameublement manceau.

Le premier recours contre ce projet a été lancé le 18 octobre 2016 et les instructions sont toujours en cours car selon l’association, si l’on compte les recours restants et la durée des travaux, le projet quoi qu’il arrive ne verra pas le jour avant 60 mois, soit dans les alentours de 2023/2024.

Ce projet n’a pas fini de faire parler de lui et les défenseurs de la zone sont plus que jamais déterminés.

 

Vous pouvez rejoindre la page Facebook de l’association :

https://www.facebook.com/BENER-Un-autre-avenir-Officiel-1655501851351173/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :